L’inattendu

L’inattendu, c’est peut-être d’abord de me relire ici. Cette envie qui revient peu à peu de reprendre possession d’un espace virtuel me surprend moi-même tant l’inspiration semblait m’avoir désertée totalement. Et puis, j’ai eu envie d’essayer à nouveau. De prendre le temps et de réfléchir un peu au blog que j’avais envie d’écrire. Je me suis rendue compte que j’avais trop laissé la comparaison me jouer des tours, que j’avais trop voulu essayer de ressembler à des blogs que j’aime sans en avoir ni le temps, ni le talent ni même l’envie. En relisant mes anciennes notes (que j’ai rapatrié ici en passant), je me suis rappelée que j’aimais écrire sur un blog, et que ça me manquait. Que partager mon quotidien, mes états d’âme, mes pensées, mes envies, c’était ça que j’aimais le plus et tant pis si ce n’est pas ce qui plaît le plus aujourd’hui. Je me suis beaucoup retrouvée dans la note de Pauline la semaine dernière et la lire a aussi contribué à mon envie de revenir ici.

Source – Brodie Vissers

Alors, voilà, retissons le fil qui, j’espère, ne s’est pas trop rompu depuis deux mois entre mes mots et vous, les fidèles et patients lecteurs qui, peut-être, êtes toujours là. Cet été a été à la fois mouvementé, bouleversant, doux et lumineux. Il y a eu le déménagement dans l’appartement d’à côté, sans doute une des meilleures idées que nous ayons eu. Si j’appréciais notre ancien appartement, je commençais à en voir de plus en plus les limites et les défauts… tous corrigés dans le nouvel appartement : plus lumineux, plus grand, mieux conçu. Et puis, nous avons enfin pu investir dans des beaux meubles et de la décoration et c’est un vrai plaisir que de se créer enfin un chez-nous qui nous ressemble.

Pour nous, l’été rime aussi avec moments passés en famille. Partager notre quotidien ici avec ma mère, la faire découvrir toutes nos petites balades et nos coins favoris, papoter sur le balcon, lui faire découvrir nos burgers poulet / guacamole et les bagels en saumon. Passer du temps avec sa famille au bord de la mer. Se reposer, profiter tout simplement des vacances bien méritées. Et puis, une semaine en amoureux au Pays basque et je peux dire avec certitude que nous y retournerons car nous avons énormément aimé découvrir cette région. J’aurais envie de vous parler un peu plus de ces sourires de l’été dans une prochaine note, même si c’est déjà la rentrée.

Et puis, l’inattendu a pointé le bout de son nez au creux de l’été. J’ai dû demander le renouvellement de mon permis de séjour ici, et pour des raisons très compliquées sur lesquelles je ne reviendrai pas ici, il a été refusé. Alors, comme ça, même si on y pensait, mais pas pour tout de suite, on a décidé de se marier. Je n’ai jamais eu envie d’un grand mariage. Alors, en presque quinze jours, nous avons organisé notre mariage. La mairie, notre famille très proche, un restaurant et une promenade en bord de mer. J’ai acheté une jolie robe après des heures à écumer le net à la recherche de la perle rare : une robe courte, simple, élégante et à un prix raisonnable. Je me suis offert une paire d’escarpins LK Bennett et je dois dire que j’aime beaucoup l’idée de me marier avec, aux pieds, un côté Kate Middleton. On a été acheter nos alliances. Tout cela me paraît encore irréel, et pourtant, nous nous marions samedi, jour de mes trente-quatre ans. Je vais prendre son nom, l’appeler mon mari. C’est beau, c’est émouvant c’est un peu fou aussi pour des gens organisés comme nous qui aimons prendre le temps et réfléchir. Mais ça nous ressemble aussi, parce que quand la vie nous chamboule, on en ressort plus fort et plus unis.

Comme l’inattendu peut être joli parfois.

14 comments on “L’inattendu

  1. Oh, toi ici ! Je te retrouve, re-découvre, et j’apprends en même temps cette magnifique nouvelle ! Toutes mes félicitations ! Je suis très très heureuse pour vous. Et je suis bien contente de pouvoir te relire ! Ton nouveau blog est très beau, bravo !

    A bientôt ma Lizzie 😉

    Sophie / Zadig

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *