Cette semaine…

Source – Anthony Tran

…j’ai retrouvé le plaisir de bloguer comme ça, sans me poser un milliard de questions, et ça fait un bien fou.

…j’ai ressorti vestes, pulls et bottines et même si j’aurais aimé que l’arrivée de l’automne soit moins pluvieuse ici, je suis ravie de ressortir les vêtements de cette saison qui est ma préférée.

…j’ai renoué avec le plaisir indicible de rentrer à la maison et d’enfiler un legging et de déguster un mug de thé. L’automne est officiellement là car, symbole ô combien important pour moi, j’ai préparé ma première tasse de oolong châtaigne de la saison !

…j’ai commencé à remplir une petite liste d’envies shopping : du bordeaux, du vert, du camel, du bleu, des pois (toujours), et puis je recherche encore LA petite chemise à carreaux parfaite et ça, c’est plus difficile qu’il n’y paraît car je suis difficile.

…j’ai découvert avec beaucoup de plaisir le dernier album d’Angus & Julia Stone qui est vraiment très très chouette. Il est doux, envoûtant, émouvant, entraînant et je le trouve parfait pour les soirées froides dans le canapé avec une bougie parfumée ou pour les sessions de travail et de préparation de mes leçons.

…j’ai aussi beaucoup aimé la nouvelle chanson de Sara Bareilles composée pour le film Battle of the Sexes avec la parfaite Emma Stone qui incarne dans le film la joueuse de tennis et féministe Billy Jean King. La chanson s’appelle If I dare et je la trouve très inspirante.

…j’ai pris beaucoup de plaisir chaque jour à aller au travail. J’aime beaucoup mes collègues, et tous mes élèves sont dans l’ensemble adorables et motivés. J’aime particulièrement ma petite classe du côté de l’école primaire à qui j’enseigne le français deux fois par semaine, ils sont vraiment gentils, toujours souriants et motivés et je ressors de nos leçons avec le sourire. Ces moments me rappellent toujours à quel point j’aime enseigner.

…je suis en train de relire The Cuckoo’s calling de Robert Galbraith (cette fois-ci en VO) car l’adaptation BBC, diffusée ces dernières semaines, m’a donné une sérieuse envie de relire le livre (je vous avais parlé des trois enquêtes de Cormoran Strike ici). Cette série de la BBC est absolument parfaite et rarement j’ai été aussi enthousiasmée par une adaptation. Les deux personnages  principaux sont parfaitement interprétés par Tom Burke (pour lequel je confesse volontiers un crush monumental) et Holliday Granger me fait aimer Robin encore davantage. Il n’est pas facile d’adapter des romans aussi denses en respectivement 3 (pour le premier roman) et 2 (pour les deux autres) épisodes de cinquante-cinq minutes et pourtant, je trouve que le pari est plus que réussi. Les modifications et raccourcis nécessairement utilisés sont tous bien amenés et bien choisis et on retrouve vraiment l’atmosphère des romans. Une vraie réussite et un énorme coup de cœur.

…j’ai aimé lire le tag littéraire de Victoria sur les classiques et je suis d’ailleurs en train d’en faire un article pour la semaine prochaine.

Bon dimanche à vous !

En ce moment…

28

source

Je lisL’Héritage de Katherine Webb, et j’ai d’ailleurs presque fini. J’aime beaucoup ce roman et j’ai eu beaucoup de mal à le refermer hier soir. Mais je savais que si je continuais, j’allais devoir le finir, mais il aurait été bien tard dans la nuit… ah, les frustrations de la vie de lectrice !

J’écoute. Ma playlist « Grey’s Anatomy » sur Spotify (ici). Je ne compte plus le nombre de chansons ou d’artistes que j’ai découvert grâce à cette série, certaines chansons ont rejoint celles que j’aime écouter souvent, régulièrement.

Je mange. Le printemps est arrivé, et avec lui le retour des salades composées et c’est parfait pour les midis. J’essaye vraiment de faire attention à mon alimentation car j’ai repris du poids et je ne le vis pas très bien à vrai dire.

Je travaille. Sur moi. Pour arrêter de procrastiner encore trop souvent. Et puis, je travaille aussi pour mes cours de Français et ça me plaît vraiment beaucoup.

J’espère. Que mon séjour en Normandie ne passera pas trop vite, comme ce fut le cas à Noël. Que je vais apprendre à mieux gérer ces séjours, ces retours, à les savourer sans se sentir éparpillée de tous les côtés.

Je rêve. De retrouver mon indépendance financière, d’avoir du travail à temps plein. Je ne lâche rien, et continue d’y croire. En savourant aussi ma chance de l’avoir à mes côtés.

Je décide. Les beaux jours reviennent, et si je remontais enfin sur mon vélo ?

Je me sens. Impatiente. Un peu fatiguée. Pleine d’espoir aussi, toujours.

Je me demande. Vais-je enfin arriver à apprendre sérieusement l’allemand ?

Je me souviens. De ces moments avec cette amie perdue, qui me manque beaucoup. Je regrette que nos liens se soient autant distendus, et même si on est toujours en contact, rien n’est plus comme avant. Et nos discussions, notre complicité, nos sorties, tout ça me manque vraiment.

Je pense. Trop. Mais ça, ça n’est pas nouveau.

J’ai du mal. A tenir mes résolutions, à me mettre au sport, à apprendre l’allemand, par exemple…!

J’essaie. D’être plus bienveillante envers moi, toujours. Et puis, de ne pas juger les choix des autres, même quand j’ai du mal à les comprendre. De me détacher des mesquineries ici et là.

Je porte. Ma nouvelle blouse imprimée de chez Promod, et je me trouve jolie avec.

Je devrais. M’occuper de notre week-end dans le Tessin et essayer de nous trouver un chouette hôtel avant qu’il ne soit trop tard.

J’aime. Quand j’entends sa clé dans la serrure, qu’on se raconte notre journée avec un thé et qu’on prépare le dîner ensemble.

Je veux. Continuer à lire, à écrire ici et ailleurs. Continuer à bâtir notre vie en Suisse aussi et à faire des projets ensemble.

Merci à I Feel Blue pour l’idée. J’aime beaucoup de genre de petites notes, d’instantanés et il est donc fort possible que je refasse cette note régulièrement… Et, bien sûr, si vous avez envie de reprendre l’idée, je serais ravie de lire vos instantanés du moment ! 

Miscellanées

En ce moment, je lis les « Petites recettes du bonheur pour les temps difficiles ». Peut-être que tu le connais d’ailleurs, que tu l’as déjà lu, car ce livre a beaucoup été lu dans la blogosphère ces derniers temps. C’est un joli livre épistolaire sur deux femmes américaines pendant la seconde guerre mondiale qui apprennent à se connaître, se soutiennent, deviennent amies en échangeant des lettres emplies de confidences, d’anecdotes, de recettes de cuisine. Et puis, alors que je refermais le livre un soir, je me suis mise à penser à ce blog et à la prochaine note que j’avais envie d’écrire, sans arriver à trouver l’inspiration. Et puis, je me suis dit qu’écrire ici, t’écrire ici, c’était un peu comme s’échanger des lettres. Des lettres dans lesquelles il y aurait de la place pour toutes ces petites choses du quotidien que j’aurais envie de partager avec toi sans y consacrer une note dédiée. Une lettre de petites miscellanées, de réflexions superficielles, de pensées ébauchées, d’envies, de sourires.

38

Source

A toi qui me lis,

Ce matin, j’avais donc envie de t’écrire. On est déjà le 17 décembre, à une semaine de Noël, et pourtant, j’ai bien du mal à me sentir dans l’ambiance de Noël. Malgré une jolie journée en amoureux à Colmar il y a une quinzaine de jours, malgré les illuminations de Noël qui sont ici assez présentes. Peut-être est-ce parce que nous n’avons pas fait de sapin à la maison. J’ai l’impression que, cette année, l’esprit de Noël attend sagement notre retour en France pour se réveiller. J’ai hâte, tellement hâte, si tu savais, de revoir Rouen et ma Normandie. Hâte de retrouver des lieux familiers. De passer des moments avec ma famille et mes amies qui me manquent. Je sais que la semaine va filer vite, trop vite, alors je veux en profiter pleinement. Cette année, nous fêtons donc Noël dans ma famille pour la première fois, et je sais que nous allons passer de bons moments : des bonnes choses à manger (et à boire !), le plaisir d’être ensemble : bref, la recette idéale pour des fêtes réussies ! Et puis, pour me mettre dans l’ambiance avant le départ, j’ai bien envie de satisfaire à ma petite tradition de Noël, pas bien originale j’en ai bien conscience : regarder Love Actually ! Il est aussi temps d’écouter à nouveau cette jolie chanson de Noël de Sara Bareilles (tiens, en parlant de Sara Bareilles, que j’aime d’amour, je te conseille aussi d’écouter son dernier album dans lequel elle chante les chansons de la comédie musicale qu’elle a écrite et qui va être jouée à Broadway bientôt).

Le temps passe si vite, tu ne trouves pas ? Cela fait déjà six mois que je suis ici ! Je me sens bien ici, même si rien n’est jamais parfait, ni toujours facile. On en parlait dimanche avec l’amoureux alors qu’on se promenait au bord du Rhin. On a trouvé nos marques, des repères. On a exploré les environs, retrouvé des balades pour le dimanche, et encore tant à découvrir. Notre vie a changé, oui, mais étrangement est aussi restée la même sur bien des points. Comme nos week-end à deux. Nos balades. Nos projets, nos envies. Pour le reste, on s’adapte et je trouve qu’on se débrouille pas trop mal !

Je ne sais pas si c’est l’approche de Noël, mais ces derniers jours, je n’ai pas été très raisonnable et j’ai satisfait quelques envies shopping. Ça fait du bien de se faire plaisir, en tout cas, moi, ça m’a fait du bien. J’ai très peu dépensé ces derniers mois, et comme tu le sais, la perte de mon indépendance financière est quelque chose de difficile pour moi. Alors, hier, comme j’étais en en France pour mon problème de thyroïde, j’en ai profité pour me faire plaisir, un peu « comme avant », et ça m’a fait du bien de retrouver un semblant de « normalité ». J’ai l’impression que les magasins ont du mal à vendre en ce moment, car il y avait des promos un peu partout ! J’en ai profité, évidemment. J’ai donc craqué pour deux pulls chez Camaieu, dont un rose pâle très chouette. Et puis, après avoir encore loupé LA robe Sézane que l’amoureux voulait m’offrir pour Noël, j’ai craqué pour une autre robe noire chez Promod qui était à moitié prix et que j’ai pris en 36 (et ça fait du bien au moral ^^). Si tu veux voir mes achats, je t’ai mis les liens au fil de la lecture (désolée, pas de photos portées car je n’ai pas de glace en pieds ici et ça me manque beaucoup en passant). J’ai aussi fait une petite razzia chez Kiko, dont j’aime bien le maquillage, il me fallait un nouvel anti-cernes et un nouveau fond de teint notamment. J’ai aussi craqué pour un kit pour mes sourcils et un mascara (car on a jamais assez de mascara ^^). Et enfin, derniers achats : des collants en cachemire (pour le froid de l’hiver en Suisse) chez Calzedonia (je suis fan de leurs collants, je n’achète plus que chez eux, ils sont doux, chauds, résistants et pas très chers). Je me suis aussi offert une nouvelle coupe et me revoilà avec un carré un peu plus court ! Avec l’hiver, j’avais aussi envie de revenir à une couleur plus foncée. Finalement, camoufler ses cheveux blancs (oui, je suis vieille…!) ça permet aussi de se faire des couleurs régulièrement et donc de pouvoir varier les plaisirs !

Les journées ici sont souvent grises et brumeuses, et une fois mes cours donnés et préparés, j’aime bien m’installer devant quelques épisodes de série avec un chaï latte (j’ai trouvé une préparation toute faite chez Coop ici et c’est vraiment pas mauvais). Je me suis mise à la série Chicago Fire (et à son dérivé médical Chicago Med), je ne sais pas si tu connais, mais je prends un grand plaisir à retrouver la caserne 51 et ses personnages attachants chaque jour pour de nouvelles aventures. J’ai quatre saisons à rattraper, de quoi occuper mes après-midi d’hiver ! Je profite de cette année plus calme, de ces moments à moi, même si j’espère toujours retrouver une activité à temps plein le plus rapidement possible.

Et puis, j’aime aussi lire les blogs des autres. As-tu déjà eu l’impression de te lire à travers les mots d’une autre, de te reconnaître au point que cela en devient troublant ? C’est ce que j’ai ressenti en lisant cette note de Victoria, qui a résonné en moi et m’a touché : Introvertie et Heureuse.

Je vais m’arrêter là pour aujourd’hui, j’ai déjà été bien trop bavarde ! Et toi alors, dis-moi, l’esprit de Noël est-il bien présent ou as-tu du mal à entrer dans l’ambiance ? Quels sont tes derniers sourires en date ? Tes dernières envies ?

A très vite ici, et sur la toile.

L’interruption

Les cartons, les moments de tri, de « je garde ou pas », les allers-retours au lycée pour les derniers moments de prof’ là-bas, les papiers et les formalités. Et puis, surtout, profiter de mes derniers jours ici, pour des jolies journées comme celle d’hier, une journée mère-fille que nous garderons longtemps comme un joli souvenir. Les émotions contraires s’accumulent, entre l’impatience d’être enfin là-bas et de reprendre notre vie à deux, laissée un peu entre parenthèses depuis cette fin novembre, et la tristesse des au-revoir.

Peut-être aurais-je l’envie, le temps, de revenir poser quelques mots ici avant le départ, je ne sais pas. Je vous dis à bientôt, sans rien promettre vraiment, peut-être que les prochains mots ne seront pas écrits avant un mois. En attendant, je continue à griffonner dans un carnet, et, évidemment, à vous lire.

2015

2015. Une nouvelle année qui arrive, pleine de promesses et de possibilités. Une page blanche qui ne demande qu’à se remplir. Et puis, les éternelles résolutions. Je ne suis pas une grande fan des résolutions de nouvelle année à vrai dire, sans doute parce que j’ai toujours du mal à m’y tenir ! Plutôt que de résolutions donc, et si on parlait d’envies ? D’idées ? De projets ? 2015 sera une année à part pour moi, celle du départ, de grands changements à l’horizon. Des envies, des idées, des projets, il y en aura. Et j’ai très envie de continuer à les partager avec vous.

Parce que 2014 aura été aussi l’année où j’ai vraiment repris plaisir à écrire ici. J’aime bloguer, j’aime les échanges, les rencontres, les découvertes. Ecrire, bidouiller un peu le décor, collectionner des photos sur Pinterest qui me serviront peut-être ici, Twitter, Instagram.

En 2015, j’ai donc très envie de continuer à bloguer. Et à bloguer plus régulièrement.

En 2015, ici, j’ai envie de :

¤ parfois, des notes « humeur » plus courtes, simplement illustrées de quelques lignes, de gifs, pourquoi pas de musique ?

¤ être plus assidue dans l’atelier des Jolies Plumes. J’aime beaucoup l’idée de cet atelier d’écriture entre blogueuses, mais je reconnais que le temps (et l’inspiration) m’ont trop souvent manqué cette année et je le regrette sincèrement.

¤ répondre plus rapidement à vos commentaires !

¤ et évidemment, continuer à écrire par plaisir, sans aucune prétention aucune. A partager les petits plaisirs de la vie, des émotions, des doutes, des questions, des paysages, des sensations.